Social

Mariages précoces : en 2012, le Niger a enregistré plus de 76% de filles mariées avant l’âge de 18 ans

Mariages précoces : en 2012, le Niger a enregistré plus de 76% de filles mariées avant l’âge de 18 ans

(Niamey et les 2 jours) - Selon l’Enquête démographique et de santé au Niger de 2012, le pays a enregistré 76,3% de filles mariées avant l’âge de dix-huit ans, a-t-on appris à l’issue du Conseil des ministres, tenu le vendredi 19 juillet 2019 à Niamey.

La même étude précise que 48,2% de ces filles avaient déjà eu un enfant à cet âge. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur l’éducation de la jeune fille. Une enquête de l’UNICEF renseigne qu’à la même période, les jeunes filles représentaient seulement 83,7% du taux de scolarisation des jeunes garçons au secondaire. 

Le Conseil a noté que, malgré l’adoption du Document-cadre de protection de l’enfant en 2013, les enfants du Niger continuent d'être victimes de violences, d’abus et d’exploitation, notamment le mariage précoce. En réponse, le gouvernement a mis en place un Plan stratégique qui prévoit la création de Comités de protection de l’enfant.

Jean-Marie Nkoussa

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.