Social

Encore 166 personnes arrêtées à Niamey pour trouble à l’ordre public et dégradation des biens publics

Encore 166 personnes arrêtées à Niamey pour trouble à l’ordre public et dégradation des biens publics

(Niamey et les 2 jours) - La direction générale de la police nationale a interpellé 166 personnes à la suite des manifestations contre les mesures prises dans le cadre de la prévention contre le coronavirus au Niger les 20 et 21 avril.

Ces personnes, essentiellement des jeunes ont été arrêtées pour trouble à l’ordre public, attroupement armé. Autre chef d’accusation, la dégradation des biens publics et privés.

« Toutes les personnes interpellées pour trouble à l'ordre public l'ont été alors qu'elles étaient dans le feu de l'action, soit entrain de détruire les routes et d’autres installations d’utilité publique, soit casser les lampadaires pour les ériger en barricades sur les voies publiques, soit mettre du feu aux pneus sur les routes », précise la direction générale de la Police nationale.

En dehors de ces arrestations, 8 véhicules et 26 motos ont été immobilisés pour violation du couvre-feu et autres infractions d’après la police nationale. 108 personnes avaient déjà été interpellées dans les mêmes circonstances.  

Les investigations sont en cours pour appréhender les complices de ces actes. Les auteurs ou complices répondront de leurs actes tant sur le plan civil que pénal, avertit la DGPN. 

Please publish modules in offcanvas position.