Social

Le Plan de réponse humanitaire 2018 a été financé à seulement 36% à fin juillet, ce qui reste insuffisant au vu des besoins, selon l’ONU

Le Plan de réponse humanitaire 2018 a été financé à seulement 36% à fin juillet, ce qui reste insuffisant au vu des besoins, selon l’ONU

(Niamey et les 2 jours) - A cinq mois de la fin d’année 2018, le plan de réponse humanitaire a été financé seulement à 36%. Soit 123 millions de dollars, au 31 juillet 2018, sur les 338 millions de dollars qui sont nécessaires pour répondre aux besoins des personnes vulnérables, d’ici la fin de cette année. A la fin du mois de mai, ce financement n’était que de 108 millions de dollars.

Une situation que déplore le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l’ONU, surtout au regard des besoins sur le terrain. Avec notamment des réponses urgentes qu’il faut apporter aux personnes sinistrées, déplacées, entre autres.

« A seulement 5 mois de la fin de l’année 2018, aucun des secteurs n’a encore atteint 50% de financement. En 2017, à la même période, le taux de financement s’élevait à 63%. Malgré des besoins croissants en santé et en éducation, ces secteurs n’ont reçu, jusqu’à présent, aucun financement », a affirmé l'Ocha dans son bulletin humanitaire de juin-juillet 2018.

Les secteurs les mieux financés sont la sécurité alimentaire à hauteur de 45%, la coordination et les services de support (39%), la logistique (37%). 

Il faut donc, aujourd’hui, trouver une solution à ce problème afin d’apporter des réponses urgentes à ceux qui sont dans le besoin.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.