Social

Sur 2635 Ongs enregistrées en 2014, seules 260 ont déposé leur rapport d’activités, déplore le gouvernement

Sur 2635 Ongs enregistrées en 2014, seules 260 ont déposé leur rapport d’activités, déplore le gouvernement

(Niamey et les 2 jours) - Le suivi des Organisations non gouvernementales (ONGs) constitue un véritable défi au Niger. Avec l’avènement de la démocratie à partir des années 90, une multitude d’organisations a vu le jour. Cependant, toutes ces Ongs et associations ne rendent pas toujours compte de leurs activités en présentant un bilan annuel au ministère de tutelle.

Ainsi par exemple, en 2014 seules 260 rapports ont été déposés au ministre du Développement communautaire et de l’Aménagement du territoire, alors que quelque 2635 ONGs ont été enregistrées, selon les statistiques dudit Ministère. Une situation inacceptable selon le ministre chargé du Développement communautaire. « Ces ONGs mobilisent des fonds au nom de la communauté. La plupart d’entre elles ne sont pas répertoriées et ne fournissent pas de rapport annuel. Pour l’année 2014, sur le plan national, il nous a été rapporté que 260 rapports sont déposés sur quelque 2635 ONGs qui interviennent au Niger. Cela est inadmissible » a déclaré hier M. Amani Abdou (photo).

Le ministre annonce, la tenue très bientôt d’une rencontre avec les acteurs concernés « pour passer en revue les textes qui les régissent au Niger afin de mettre de l’ordre dans ce domaine ». Les crises alimentaires et nutritionnelles, ainsi que la liberté d’association consacrée par les textes fondamentaux ont suscité la création, l’afflux et l’implantation d’ONG au Niger. Celles-ci, sont actives dans divers domaines dont la sécurité alimentaire, l’éducation, la promotion de la démocratie et des droits humains, la défense des consommateurs, etc. Mais leur suivi n’est pas effectivement assuré du fait l’insuffisance des moyens humains et matériels des services de l’Etat, chargés de cette mission.

M.S.S 

Please publish modules in offcanvas position.