Social

Près de 600 migrants africains refoulés de l’Algérie sont actuellement pris en charge par les autorités nigériennes et l’OIM

Près de 600 migrants africains refoulés de l’Algérie sont actuellement pris en charge par les autorités nigériennes et l’OIM

(Niamey et les 2 jours) - La ville d’Agadez au Niger a accueilli la semaine dernière près de 600 migrants dont des femmes et des enfants en bas âge, pour la plupart originaires d’Afrique de l’Ouest, a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ces candidats malheureux vers l'eldorado européen, d’après des autorités nigériennes à Agadez, ont été expulsés d’Algérie avant d’être secourus dans le désert. A en croire ces autorités d’Agadez, ces migrants déclarent avoir été « abandonnés » près de la frontière avec le Niger par les forces de sécurité algérienne avec une réserve minimum en eau et nourriture.

La plupart de ces infortunés sont actuellement sous protection des ONG mais certains d'entre eux, notamment ceux de nationalité nigérienne, ont déjà pu regagner leur domicile. « Les migrants nigériens sont pris en charge par les autorités nigériennes qui les renvoient chez eux, tandis que les autres migrants qui sont de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest(CEDEAO) sont pris en charge par l’OIM. », affirme une source à l’OIM.

Ces derniers temps, les autorités algériennes ont multiplié les reconduites des migrants à la frontière. Il y a deux mois, ce sont plus de 1500 migrants d'Afrique subsaharienne qui avaient été expulsés toujours vers le Niger.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.