Social

Un appui de 5 milliards FCFA de l'Union européenne pour la réintégration des ex-combattants de Boko Haram et la stabilité dans les zones fragiles au Niger

Un appui de 5 milliards FCFA de l'Union européenne pour la réintégration des ex-combattants de Boko Haram et la stabilité dans les zones fragiles au Niger

(Niamey et les 2 jours) - L'instance de l'Union européenne basée au Niger a lancé à Diffa (région située à l'extrême Est du pays) le « Programme d’appui au traitement judiciaire et au processus de réintégration des ex-combattants de Boko Haram, ainsi que le dialogue communautaire dans les régions périphériques du Nord ».

Ce Programme, d'un montant de 7,5 millions d'euros, soit environ 5 milliards FCFA, est financé par l’Instrument contribuant à la stabilité et à la Paix (ICSP), un des principaux outils d’assistance extérieure sur lequel s'appuie l'UE pour prévenir les crises dans le monde et intervenir, le cas échéant.

Le premier volet de ce programme est consacré à l’appui au traitement judiciaire et à la réintégration des ex-combattants de Boko Haram, ayant fait défection ou ayant été incarcérés. Il s’agit, selon l’UE Niger, de contribuer à une réinsertion apaisée et durable des repentis et ex-détenus de Boko Haram dans les communautés locales par un dialogue entre l’Etat du Niger, les populations affectées et ces anciens membres de Boko Haram.

Quant au second volet, il vise à apaiser les tensions entre les communautés locales et en leur sein, dans les régions périphériques du nord-est, par la promotion du dialogue et la médiation.

Ces deux actions vont s'étendre sur une période de 18 mois. Leur mise en œuvre sera assurée par des partenaires tels que la Haute autorité à la consolidation de la paix (HACP) qui assure la maîtrise d’ouvrage du programme et la coordination de l’ensemble des projets, apprend-on de l’Union européenne en République du Niger.

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.