Social

La Délégation spéciale de la ville de Niamey interdit la manifestation de la société civile prévue ce 5 juin pour contester la loi de finances 2018

La Délégation spéciale de la ville de Niamey interdit la manifestation de la société civile prévue ce 5 juin pour contester la loi de finances 2018

(Niamey et les 2 jours) - La marche de contestation de la société civile nigérienne prévue ce mardi 5 juin a été interdite par la délégation spéciale de la ville de Niamey au motif que c’est un jour ouvrable.

« En application de l’article 5 de la loi de juin 2004 régissant les manifestations sur la voie publique et de l’arrêté du 12 janvier 2017 portant interdiction de marches et de meetings les jours ouvrables et en soirée, le meeting de protestation contre la loi de finances 2018 prévu de 8 heures à 12 heures à la place de la concertation est interdit.», lit-on dans le communiqué signé le 4 juin par Mouctar Mamoudou (photo), président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey.

Cette décision est prise alors que le président Mahamadou Issoufou en visite officielle en France a affirmé le 4 juin que le Niger est une démocratie. « Je vous rassure que le Niger est un pays démocratique, un Etat de droit où toutes les libertés sont garanties y compris celle de manifester. Les acteurs de la société civile ont manifesté à plusieurs reprises.», a affirmé le président de la République nigérienne face à la presse en France.

Pour la société civile, il est clair que cette autre interdiction de manifester est une grave entorse à la démocratie et à la liberté d’expression contrairement à ce qu’a affirmé le président de la République.

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.