Services publics

Oubandoma Salissou nommé vice-président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA)

Oubandoma Salissou nommé vice-président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA)

(Niamey et les 2 jours) - Par décret du président de la république, Issoufou Mahamadou signé hier, Oubandoma Salissou (photo) est le vice-président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA). Avec cette nomination, le président de la République renouvelle sa confiance à ce sociologue de formation puisqu’il occupait cette fonction depuis plusieurs années déjà.

Avant ce décret, le gouvernement avait, lors du dernier Conseil des ministres tenu le 13 août à Niamey, procédé à la nomination des membres de cette structure de lutte contre la corruption, et le nom de Oubandoma Salissou y figurait tout comme ceux d’autres personnalités à l’instar de Sidibe Abdoul Karim, Idrissa Massi Zara, Mounkaila Aichatou Seyni, Maidah Zeinabou, Amadou Hadijato.

Coordonnateur national du Groupe de Réflexion et d'action sur les industries extractives au Niger (GREN) de 2006 à 2010, Oubandoma Salissou a fait des études de sociologie et d’anthropologie à l’Université de Niamey où il a obtenu son master 2.

La HALCIA,  autorité administrative permanente rattachée à la présidence de la République, a été créée en Juillet 2011. Elle a pour mission de suivre et d’évaluer le programme gouvernemental de lutte contre la corruption, recueillir, centraliser et exploiter les dénonciations et infractions dont elle est saisie pour des pratiques, faits ou actes de corruption et infractions assimilées, identifier les causes de la corruption et proposer aux autorités compétentes des mesures susceptibles de les éliminer dans tous les services publics et parapublics.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.