Services publics

Niger Poste devient le premier promoteur de l’e-commerce au Niger

Niger Poste devient le premier promoteur de l’e-commerce au Niger

(Niamey et les 2 jours) - La société Niger Poste  célèbre, depuis ce lundi 25 septembre, la première édition de « la semaine de poste » au Niger et cela jusqu’au  mercredi 27 septembre. La cérémonie de lancement a eu lieu à  l’Hôtel des Postes à Niamey. Placé sous le haut patronage du Premier Ministre, Brigi Rafini, cet événement est marqué par une série de séminaires et de présentation des nouvelles offres de Niger Poste, en plus d’une exposition de ses produits.

C’est dans un climat de vive ambiance et riche en couleurs que s’est ouverte cette cérémonie en présence des invités de marques et d’un grand public, visiblement curieux de découvrir les dernières innovations de la société.

L’occasion était propice pour le Directeur général du Niger poste, M. Idrissa Kané (photo) d’exposer la liste des récentes innovations de son entreprise. La première offre, appelée ‘’logistic post’’ est axée sur le déménagement national et international. La seconde, ‘’classic post’’ met un accent particulier sur la livraison de courrier. La  troisième, que propose la société, est le service Kaomini, qui permettra aux clients de faire des achats en ligne. Le ‘’post transfert’’ permettant le transfert d’argent et les ‘’comptes postaux’’ donnant l’occasion  aux retraités de recevoir leur pension à domicile, sont les deux dernières nouveautés de la société, a expliqué M. Idrissa Kané.

Aussi, a indiqué le DG du Niger poste, la performance actuelle de sa société réside dans les expériences acquises de son passé, mais surtout dans la jeunesse de ses agents et de leur engagement quotidien dans leur travail.

Représentant le Premier ministre, le ministre en charge des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Sani Maigochi, a rappelé au personnel de la Poste, les défis auxquels ils font face. La taille du marché postal nigérien est « très étroite »  a regretté le ministre Maigochi. « Il ne représente que 3,5 milliards de FCFA, soit 0,08% du PIB,  quand il est à 1% en moyenne dans le monde », a-t- il déclaré. « Ce marché est par conséquent largement faible pour un pays de la surface et de la position  géographique du Niger… près de ¾ des communes rurales ne disposent d’aucune présence postale », a poursuivi le ministre en charge des postes.

Pour remédier à ces manquements, le ministre Maigochi   a expliqué que le gouvernement a entamé, depuis deux ans,  un réforme « profonde » du secteur de la poste, contenue dans la déclaration générale du premier ministre. Selon lui, cette réforme prévoit,  entre autres,  la révision du cadre juridique, économique et institutionnel, ou encore le renforcement des capacités des opérateurs du secteur.

Aussi, le ministre a annoncé que son département ministériel a également envisagé des réforme devant à « faire passer le poids du secteur de 0,08% à 0,5% du PIB en 10 ans ».

Avant de terminer cette intervention, le ministre Sani Maigochi a rassuré le DG du Niger Poste de tout le soutien du gouvernement dans marche vers la modernisation de ce patrimoine national.

Mahamane Sabo Bachir

Please publish modules in offcanvas position.