Services publics

Annulation du concours de recrutement des agents du ministère des Finances

Annulation du concours de recrutement des agents du ministère des Finances

(Niamey et les 2 jours) - Le recrutement de 452 agents du ministère des Finances a été purement et simplement annulé par le gouvernement nigérien. Cette décision fait suite à une enquête menée par la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA).

Les 452 agents ainsi remerciés travaillent pourtant depuis pratiquement neuf (9) mois et perçoivent déjà leurs salaires. L’arrêté en date du 19 octobre 2016 qui consacre l’annulation de leur concours de recrutement justifie cette décision par les conclusions de l’enquête de la HALCIA, qui ont révélé des « copies non retrouvées, des notes rehaussées et des anomalies fantaisistes ». Les intéressés ont naturellement mal accueilli cette décision et se sont constitués en regroupement pour, disent-il, « saisir les tribunaux et défendre leurs droits ».

Ce concours n’est pas le premier à être annulé par les autorités nigériennes pour des présomptions de fraude et de corruption. En effet, il ya quelques mois seulement, la même institution (HALCIA) a recommandé l’annulation du concours de recrutement des agents du ministère de la Santé publique. Ce qui fut fait et plusieurs agents dont des hauts fonctionnaires du ministère de la Fonction publique ont été mis en arrêt. Les procédures judiciaires sont encore en cours.

L’annulation de ce dernier concours est encore plus compliquée vu que les nouveaux agents sont déjà en fonction et perçoivent déjà des salaires. Mieux beaucoup d’entre eux occupent des responsabilités au sein des régies financières. Les organisations de la société civile et les syndicats demandent de la transparence et de l’équité dans le traitement de ce dossier.

M.S.S.

Please publish modules in offcanvas position.