Sécurité

Niger : le MJRN prend les armes pour « se défendre contre les crimes environnementaux de la CNPC »

Niger : le MJRN prend les armes pour « se défendre contre les crimes environnementaux de la CNPC »

(Niamey et les 2 jours) - Au Niger, le Mouvement pour la Justice et la Réhabilitation du Niger (MJRN) a pris les armes, lasse de dénoncer en vain la pollution de l’environnement qu’elle impute à la compagnie chinoise CNPC.

Pointant du doigt une complicité des autorités nigériennes, le groupe estime que « les crimes environnementaux » du pétrolier chinois constituent un gros problème qu’il faut régler au plus vite. De plus, le MJRN reproche à la CNPC de n’offrir que très peu d’emplois aux riverains des zones d’extraction du pétrole à Agadem et de ne pas suffisamment les revaloriser au sein de son organigramme.

« Puisque nous sommes livrés en pâture aux Chinois de la CNPC par nos propres autorités, il est de notre devoir de protéger notre cadre de vie en priorité pour notre survie et pour nos animaux, de restaurer une justice et une redistribution équitable de l’exploitation du sous-sol de la région », lit-on dans une déclaration du groupe.

Depuis sa création en 2008, le MJRN a toujours agi comme un groupe de réflexion et de sensibilisation locale pour aider à amoindrir les effets négatifs des exploitations pétrolières, explique à Paris Match, Adam Tcheke Koudigan, qui se présente comme le président par intérim du groupe.

Niamey n’a pas encore réagi à cette nouvelle.

Olivier de Souza

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.