Sécurité

Deux policiers et un civil ont péri dans une attaque « probablement terroriste », près de la frontière avec le Burkina Faso

Deux policiers et un civil ont péri dans une attaque « probablement terroriste », près de la frontière avec le Burkina Faso

(Niamey et les 2 jours) - Deux policiers et un civil tués dans une attaque « probablement terroriste ». C’est le bilan de l’attaque survenue, samedi dernier, contre un poste de police près de la frontière du Burkina Faso, selon le ministère nigérien de l’Intérieur.

Dans le communiqué lu par le porte-parole de la Police nigérienne, Adily Toro, sur la chaîne publique, l’attaque a été menée samedi, par des hommes armés, aux environs de 22h30 (21h30 Gmt) dans la région de Tillabéri, à 10 kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso.

Le responsable précise que lors de l’agression, le bureau du Commissaire de police où étaient stockées des armes, a été incendié et plusieurs munitions emportées par les assaillants qui ont également endommagé un véhicule de la Police et 4 autres appartenant à des policiers. 

Rappelons que le Niger subit régulièrement des attaques terroristes au Sud-Ouest de sa frontière. La dernière en date était l’œuvre des groupes terroristes venant du nord-Mali. Comme stratégie de défense, le pays a décrété un état d’urgence dans cette région (Tillabéri) au premier trimestre de l’année. Le 18 mai dernier, des marchés ont été fermés et la circulation des voitures et des motos interdites dans la même région ainsi que celle de Tahoua.

 

Please publish modules in offcanvas position.