Sécurité

Le Japon sollicité pour aider financièrement la force militaire G5 Sahel

Le Japon sollicité pour aider financièrement la force militaire G5 Sahel

(Niamey et les 2 jours) - A l’occasion de sa visite en terre japonaise samedi dernier, la ministre française des Armées, Florence Parly, a appelé le Japon à soutenir financièrement la force conjointe G5 Sahel. « A Tokyo nous avons ensemble dit combien toute aide que le Japon déciderait d'apporter au G5 Sahel, serait extrêmement précieuse.», a-t-elle déclaré.

Une table ronde des donateurs se tiendra à Bruxelles le 13 février prochain pour tenter d’obtenir plus de financement pour la force militaire sahélienne.

Le 8 janvier 2018, le Président français Emmanuel Macron a également sollicité le soutien financier de la Chine durant sa visite à Pékin. Deux jours plus tard, les pays membres du G5 Sahel ont mis en place un Fonds fiduciaire pour une gestion efficace des ressources promises.

Actuellement, 294 millions d’euros sont promis sur les 423 millions demandés pour la première année dont ; 50 millions d’euros des pays du G5 Sahel (à raison de 10 millions d’euros par pays), 50 millions d’euros de l’Ue, 100 millions d’euros de l’Arabie saoudite, 30 millions des Emirats Arabes unis, puis 60 millions de dollars des USA sous forme d’aide bilatérale.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.