Sécurité

Le gouvernement appelle à évacuer les zones inondables après la pluie torrentielle de samedi

Le gouvernement appelle à évacuer les zones inondables après la pluie torrentielle de samedi

(Niamey et les 2 jours) - Sur la chaîne nationale, dimanche, le gouverneur de la ville de Niamey, Soumana Ali Zataoua, a appelé « tous les habitants à évacuer les zones inondées et à quitter immédiatement les habitations qui sont en voie de s’effondrer». Cet appel pressant intervient au moment où plusieurs villes du pays sont inondées par les pluies diluviennes qui s’y abattent régulièrement depuis juin.

Samedi, une forte pluie a inondé tout un village (Gaba Goura) situé à une vingtaine de kilomètres de Niamey. Bilan, 2 morts, un père et son enfant, victimes de l’effondrement d’un mur.

Le Directeur de la Protection civile, Abdoulaye Bako, a de son côté invité les habitants « à quitter toutes les zones inondables», notamment dans le lit du Gountou-Yéna, un ancien cours d’eau.

Comme alternative, le gouvernement propose aux sinistrés d’occuper temporairement les écoles.

La période hivernale fait beaucoup de dégâts, cette année. 41 personnes ont déjà trouvé la mort et plus de 68 000 déplacés depuis juin, selon les chiffres officiels.

La semaine dernière, c’étaient des localités de la ville de Maradi et Zinder qui avaient été inondées. Bilan, 7 morts et plus d’un millier de ménages sinistrés.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.