Sécurité

Douze civils tués dans une double attaque de Boko Haram à Nguigmi, dans la région de Diffa

Douze civils tués dans une double attaque de Boko Haram à Nguigmi, dans la région de Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Au moins douze civils ont trouvé la mort dans la nuit du 26 au 27 mars à Nguigmi, dans la région de Diffa, dans une double attaque attribuée au groupe terroriste nigérian Boko Haram.

Selon des sources locales, ces victimes ont été tuées, à la suite d'une attaque kamikaze, pour certaines, tandis que d'autres sont tombées sous les balles d’éléments armés de ce groupuscule terroriste.

Comme le relatent certains riverains de ce village, les deux femmes kamikazes ont actionné leurs charges aux environs de 22heures dans un quartier et au même moment, dans un autre quartier, plusieurs hommes armés, à pied, ont ouvert le feu sur un camp de déplacés. Cette double attaque a également fait plusieurs blessés ainsi que des maisons d’habitation brûlées.

Une fois de plus, les populations civiles paient un fort tribut aux attaques de ce groupe terroriste. Elles espèrent que des dispositions seront rapidement prises par les autorités pour prévenir d’autres frappes du groupe Boko Haram.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.