Sécurité

Suite à la mort de 13 soldats de l'opération Barkhane, le président Issoufou adresse ses condoléances à son homologue français

Suite à la mort de 13 soldats de l'opération Barkhane, le président Issoufou adresse ses condoléances à son homologue français

"(Niamey et les 2 jours) - Je voudrais adresser mes condoléances les plus émues au président Emmanuel Macron et au peuple français suite à la mort tragique de 13 soldats engagés à nos côtés dans la lutte contre le terrorisme au Sahel. J’exprime à leurs familles toute notre solidarité et notre compassion. » C'est en ces mots que, sur son compte twitter, le président nigérien, Issoufou Mahamadou a fait part à son homologue français, de sa profonde tristesse suite au décès tragique de 13 soldats français survenu dans la nuit du 25 novembre dans la région Ménaka, au Mali. 

Selon un communiqué officiel de la présidence française, les 13 militaires de l'armée de terre parmi lesquels, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, ont trouvé la mort après que les deux hélicoptères qui les transportaient, en pleine traque des éléments terroristes, soient entrés en collision.

Lancée en 2014, Barkhane est une opération militaire menée au Sahel et au Sahara par l'armée française. Elle vise à lutter contre les groupes armés salafistes djihadistes dans toute la région du Sahel.

Lire aussi: 

La France dément une frappe de la force Barkhane sur une base de l'armée nigérienne à Diffa

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.