Sécurité

Plus de 75% des personnes interpellées en possession de drogues, sont des jeunes de 18 à 39 ans, selon le ministre nigérien de la Justice 

Plus de 75% des personnes interpellées en possession de drogues, sont des jeunes de 18 à 39 ans, selon le ministre nigérien de la Justice 

(Niamey et les 2 jours) - Alors que le Niger s’est joint hier à la communauté internationale pour célébrer la journée contre l’abus des drogues et autres substances assimilées, le pays fait de plus en plus face à une circulation accrue des substances illicites sur son territoire.

Et selon le ministre de la Justice garde des Sceaux, Marou Amadou (photo), les adolescents et les jeunes adultes sont ceux par qui, cette drogue transite le plus sur le territoire national. « Plus de 75% des personnes interpellées en possession de drogues et de stupéfiants sont des jeunes de 18 à 39 ans.», a-t-il affirmé.

Une situation que ne cesse de déplorer les autorités et qui est de plus en plus inquiétante. Car ces derniers mois, des quantités importantes de drogues ont été saisies au Niger. Le dernier cas en date est la saisie à Niamey de 2,5 tonnes de résine de cannabis d’une valeur de plus de 3 milliards FCfa.

Les chiffres de l'Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) montrent également l’ampleur du phénomène. Selon cette structure qui a opéré plusieurs saisies ces derniers temps, l’année 2017 a été particulièrement marquée par la circulation des drogues dans le pays avec d’importantes saisies effectuées. Notamment, 4 418 grammes de cocaïne, 34 017 amphétamines comprimés et plus de 7,3 millions de comprimés de Tramadol.

Les autorités devront continuer la lutte contre les trafics de ces drogues qui ont un effet dévastateur sur la santé et dans une mesure plus large, sur le développement du pays.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.