Sécurité

Des drogues d’une valeur de 8 milliards de FCFA saisies au Niger en 2019, selon le ministre de la Justice

Des drogues d’une valeur de 8 milliards de FCFA saisies au Niger en 2019, selon le ministre de la Justice

(Niamey et les 2 jours) - Des drogues et autres substances illicites d’une valeur de plus de 8 milliards de FCFA ont été saisies en 2019 au Niger. Cette information est apportée par Marou Amadou, le ministre de la Justice garde des Sceaux, dans son message délivré à l’occasion de la commémoration de la 33ème journée internationale de la lutte contre l’abus des substances illicites et des drogues.

Ces produits prohibés saisis par l'Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) sont constitués de 6,2 millions de grammes d’herbe ; 5.992 grammes de résine de cannabis ; 546,88 grammes de cocaïne ; 258 comprimés d’amphétamine ; 757 grammes d’éphédrine ; 883.048 comprimés de diazépam et 3.8 millions de comprimés de Tramadol, d’après le membre du gouvernement.

Tramadol

"Le Niger n'est certes pas un pays producteur de drogues, mais sa position charnière entre l'Afrique subsaharienne et l'Afrique du Nord fait que son territoire est souvent utilisé comme point de transit, dans l'organisation du trafic international des drogues, à travers les voies aériennes, terrestres et fluviales", soutient le ministre de la Justice.

La consommation de ces drogues et autres stupéfiants au Niger affecte le milieu jeune où l’on observe les phénomènes de l’abus de drogue et du trafic illicite qui s’associent aux autres formes de criminalités organisées. Ce qui constitue un frein pour le développement économique et social du pays, apprend-on.

Face à la dangerosité de cette pratique, le gouvernement a pris une pléiade de mesures pour endiguer ce phénomène. « Le ministère de la Santé et la Commission nationale de coordination et de lutte contre la drogue (CNCLD) s’activent pour que la prise en charge de l’abus de drogue soit une composante de notre système de santé, par l’admission dans les unités et services de soins psychiatriques des personnes affectées, conformément au protocole du programme consultatif sur les drogues du plan Colombo » a expliqué Marou Amadou.

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.