Sécurité

Une attaque près d'Assamaka fait 5 morts

Une attaque près d'Assamaka fait 5 morts

(Niamey et les 2 jours) - Un civil, trois policiers et un gendarme sont morts à la suite d’une attaque, menée  samedi dernier, contre le poste de contrôle d’Al’gazna,  près  d’Assamaka, à environ 200 kilomètres à la frontière algérienne à partir d’Arlit.     

Quatre hommes armés, tous de peau claire, ont fait irruption, samedi dernier dans les environs de 15h 25 au niveau du poste de contrôle à bord d’un véhicule 4*4  pick up et ont ouvert le feu sur les forces de défense et de sécurité en service sur le poste.

Le premier bilan de l’attaque a fait état de  2 policiers et d’un gendarme tués, plus deux blessés graves, dont un civil et un autre policier. Ce dimanche 24 septembre, nous avons appris que les deux blessés graves ont succombé à leurs blessures, ce qui monte le bilan à 5 morts.

Lors de l’attaque, les FDS sur le terrain avaient mené une résistance  mais cela n’a pas empêché aux  assaillants de s’échapper tout en apportant dans leur fuite un véhicule appartenant aux FDS. « L’armée  est à la poursuite des assaillants », rapporte un communiqué officiel, même si, pour l’instant, leur identité reste encore inconnue.

Par contre celle des 3 policiers et du gendarme assassinés a été précisée par le communiqué. Il s’agit d’Ismael Kimba,  Boubacar Hamanni et de  Harouna Hassane du côté de la police et d’Amadou Djibo de la gendarmerie.

Mahamane Sabo Bachir

Please publish modules in offcanvas position.