Sécurité

Le Premier ministre Brigi Rafini s’est rendu à Kouré

Le Premier ministre Brigi Rafini s’est rendu à Kouré

(Niamey et les 2 jours) - Le Premier ministre Brigi Rafini à la tête d’une forte délégation composée des ministres de l’Intérieur, de la Défense nationale, du Tourisme et de l’action humanitaire ainsi que de hauts fonctionnaires des forces de défenses et de sécurité, a effectué ce vendredi 21 août 2020 une visite à Kouré.

Cette visite qui intervient à environ deux semaines après l’attaque terroriste qui a coûté la vie à 8 personnes dont six humanitaires Français et deux Nigériens, avait, pour objectif premier de témoigner la solidarité du gouvernement aux populations de cette localité.

La délégation s’est rendue sur les lieux du drame, à l’entrée de la zone des dernières girafes de l’Afrique de l’Ouest pour constater les dégâts causés par l’attaque. Elle a pu recueillir de plus amples explications sur les circonstances de l’agression.

Brigi Rafini a exprimé toute son amertume et la désolation du gouvernement, avant de rassurer que des dispositions sécuritaires sont prises pour éviter ce genre de drame. Selon le chef du Gouvernement, « cette barbarie qui s’est abattue sur les humanitaires Français et leurs accompagnateurs Nigériens est difficile à supporter, le Président de la République Issoufou Mahamadou en a été beaucoup affligé ». « C’est lui qui nous a demandé d’entreprendre toutes les actions de nature à créer les conditions d’un redémarrage des activités touristiques de Kouré », a-t-il ajouté.

1 Issoufou

Le Premier ministre a présidé sur place le 1er dialogue de haut niveau sur la problématique de l’accès humanitaire au Niger.  Cette rencontre qui vise à promouvoir les actions humanitaires, dans un cadre sécurisé et de confiance, au profit des populations nigériennes, a réuni tous les acteurs, notamment des membres du gouvernement, des représentants de la centaine d’ONG internationales qui interviennent au Niger, ceux de l’Ambassade de France au Niger, ainsi que des responsables civils et militaires nigériens.

Rappelons qu’à la suite de l’attaque de Kouré, l’ONG ACTED a suspendu ses activités au Niger et que la France a pris la décision de classer tout le pays en zone rouge à l’exception de Niamey la capitale.

Mawulolo Ahlijah

Lire aussi:

Niger : arrestation d’un suspect dans le cadre de l’enquête sur l’attaque de Kouré



Please publish modules in offcanvas position.