Sécurité

La guerre contre Boko Haram presque gagnée, Niamey se focalise sur sa frontière avec le Mali

La guerre contre Boko Haram presque gagnée, Niamey se focalise sur sa frontière avec le Mali

(Niamey et les 2 jours) - La guerre contre Boko Haram est presque remportée, selon le ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum (photo). Dans une récente interview, le patron de la sécurité au Niger dit plutôt craindre à présent, l’insécurité qui règne au Mali.

« Elle est presque gagnée. L’ennemi a été affaibli au Nigéria, au Cameroun, au Tchad, au Niger depuis longtemps.», commente M. Bazoum.

La source promet aussi une opération de nettoyage des îles du lac Tchad qui sont, selon lui, le dernier sanctuaire de Boko Haram. « Ils se sont retranchés dans ces îles et une opération doit avoir lieu pour nettoyer ce no man’s land situé entre tous les Etats.», ajoute-t-il.

Pour Mohamed Bazoum, le danger à craindre vient plutôt du Mali avec lequel, le Niger partage sa frontière à l’Ouest (soit à 200 km de Niamey la capitale).

« La situation dans le centre du Mali jusqu’à Mopti s’est fortement dégradée. C’est une zone où il n’y a pas la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, ndlr).», indique le responsable. « Il y a eu beaucoup d’espaces pour les organisations terroristes. Le nord de Kidal échappe à tout contrôle de forces qui ne soient pas hostiles à l’Etat du Mali et à la communauté internationale (…).», ajoute le ministre de la sécurité, tout en mentionnant aussi la présence de terroristes à la frontière du Burkina Faso.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.