Sécurité

Une cargaison de 29 tonnes de produits pharmaceutiques d’une valeur de 560 millions FCFA, saisie au Niger

Une cargaison de 29 tonnes de produits pharmaceutiques d’une valeur de 560 millions FCFA, saisie au Niger

(Niamey et les 2 jours) - L’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) vient d’opérer la saisie d’un important stock de produits pharmaceutiques, « illégalement introduits sur le territoire national à bord de deux camions » en provenance du Ghana, a annoncé la police nationale.

Avec une valeur marchande estimée à 560 millions FCFA, cette cargaison contenant 29 tonnes de médicaments contrefaits, a été interceptée au poste de police frontalier de Makolondi, à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso.

Ces camions, à destination de Gaya, une ville située dans le sud-ouest du Niger, transportaient du Davigra communément appelé Viagra, du Socomol, Abyvita et Anty Cold. Des produits dont la plupart sont issus de la contrefaçon et ne présentent aucune information sur le fabricant, encore moins sur leur provenance, précise la police nationale. Ces médicaments contrefaits ont été escortés jusqu’à Niamey, apprend-on.

Suite à cette opération, trois personnes ont été interpellées et gardées à vue à la police judiciaire. Et une enquête a été ouverte.

Il faut rappeler que, déjà en novembre 2017, ce service avait saisi plus de 1000 cartons de produits pharmaceutiques issus de la contrefaçon.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.