Sécurité

Face à l’insécurité grandissante à Tillabéri, le CICR envisage d’ouvrir un bureau dans cette région

Face à l’insécurité grandissante à Tillabéri, le CICR envisage d’ouvrir un bureau dans cette région

(Niamey et les 2 jours) - En visite dans la région de Tillabéri, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé l’ouverture prochaine d’un bureau dans cette partie du pays.

Pour Peter Maurer, le président de cette ONG humanitaire internationale, la décision  de mettre en place ce nouveau service dans cette région va permettre à son organisation de mieux appréhender la situation des populations qui subissent les affres du phénomène récurrent d'insécurité.

Il faut rappeler que, dans cette région, les écoles tout comme de nombreux autres secteurs d'activité ont bien du mal à assurer un fonctionnement normal au quotidien. Avec pour conséquences, une situation économique en berne et les populations parfois livrées à elles-mêmes, et qui ont de plus en plus du mal à satisfaire certains besoins élémentaires du quotidien.

Du fait de cette situation d’insécurité, plusieurs départements de cette région sont aujourd’hui sous état d’urgence. Ce qui ne facilite pas non plus les choses.

Pour le CICR, la mise en place d'un bureau dans cette région frontalière avec le Burkina Faso pourrait être d'un grand apport pour toutes ces populations qui n’aspirent qu'à vivre en paix. 

Please publish modules in offcanvas position.