Sécurité

En visite au Niger, le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés évoque la complexité de la situation humanitaire à Agadez

En visite au Niger, le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés évoque la complexité de la situation humanitaire à Agadez

(Niamey et les 2 jours) - Arrivé au Niger en provenance de la Libye, d'où il a ramené des groupes de réfugiés bloqués dans ce pays, le Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés Philipo Grandi (photo), a visité jeudi les centres d'accueil de réfugiés à Agadez. Région située dans le Nord du Niger, grande zone de transit des migrants à destination de la Libye et l'Europe.

Il a constaté la situation « complexe » à Agadez, surtout avec « ce groupe de Soudanais qui sont arrivés à travers la Libye. C’est une situation qui est très compliquée et il faut trouver des solutions. Car des personnes parmi eux pourraient avoir besoin d’asile, de refuge, d’eau », a affirmé Philipo Grandi au sortir d’une audience avec le président de la République, jeudi.

Pour lui, il y a nécessité de fournir une assistance humanitaire à ces personnes. « On a un centre de transit qu’on va aménager rapidement dans les prochaines semaines pour que ces gens puissent avoir une existence correcte et ne créent pas de problèmes dans la ville d’Agadez.», a-t-il soutenu.

Le Haut-commissaire a profité de ce séjour au Niger pour saluer le travail fait par ce pays sahélien dans le cadre de l’accueil de ces réfugiés, ainsi que l'accord entre le HCR et le Niger. Dans ce sens, il a demandé à la communauté internationale d’être près du Niger, d’augmenter son appui à ce pays pour l’aider à la réinstallation des réfugiés dans les pays tiers.

« Cette réinstallation est lente, et on s’est mis d’accord avec le Président Issoufou Mahamadou pour demander aux pays concernés d’accélérer ce processus.», a-t-il souligné.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.