Sécurité

Boko Haram attaque le poste militaire de Bilabirim à Diffa et tue 12 militaires selon le ministre de la défense

Boko Haram attaque le poste militaire de Bilabirim à Diffa et tue 12 militaires selon le ministre de la défense

(Niamey et les 2 jours) - Le poste militaire de reconnaissance de Bilabirim, situé à 36 km au nord-est de Nguigmi dans la région de Diffa, a été attaqué par des terroristes de Boko Haram lourdement armés. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 18 au 19 mai 2020, annonce un communiqué du ministre de la Défense, professeur issoufou Katambe.

Le bilan provisoire de cette attaque fait état de 12 militaires tués et 10 militaires blessés ainsi que des matériels brulés ou emportés.

Du côté ennemi, 7 terroristes ont été neutralisés. Aussi la poursuite engagée par les éléments des forces armées nigériennes a permis de récupérer les matériels emportés dont le véhicule sur lequel est monté une arme de type 14,5 mm bitube, précise le ministre.

Cette attaque terroriste de Boko Haram vient plonger une fois de plus la région de Diffa et même le Niger dans le deuil. Cette région proche du Nigeria est régulièrement victime des attaques de ce groupe terroriste nigérian.

Lire aussi:

Lutte contre le terrorisme : « Le principal défi du Niger reste le fait de devoir combattre sur deux fronts »

Please publish modules in offcanvas position.