Sécurité

Le ministre de la Défense saisit le procureur pour l'ouverture d'une enquête contre l’opposant Hama Amadou pour propos diffamatoires

Le ministre de la Défense saisit le procureur pour l'ouverture d'une enquête contre l’opposant Hama Amadou pour propos diffamatoires

(Niamey et les 2 jours) - Suite aux propos tenus par le chef de file de l’opposition nigérienne Hama Amadou sur la responsabilité de l’actuel gouvernement sur la situation d’insécurité qui prévaut au pays, le ministre de la Défense nationale est monté au créneau pour condamner ces déclarations qu’il juge diffamatoires.

Sans citer nommément cet opposant, Kalla Moutari (photo) « proteste énergiquement contre les accusations graves portées par ce citoyen contre l'armée nigérienne et sa hiérarchie et a décidé de saisir le procureur de la République en vue de l'ouverture d'une enquête pour propos diffamatoires et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésion des forces de défense et de sécurité, de surcroit en temps de guerre », a-t-il indiqué dans un communiqué rendu public ce 21 mai 2019.

En fait, lors d’une rencontre avec ses partisans du Moden Lumana en Turquie il y a quelques jours, cet opposant actuellement en exil en Europe, a clairement accusé le gouvernement de profiter « du problème de l’insécurité pour délibérément envoyer à la mort une certaine catégorie de soldats nigériens, s’il ne prend pas des mesures de les radier simplement des listes de l’armée pour des motifs les plus absurdes », avait-il affirmé.

Pour le ministre de la Défense, ces propos sont d'une « extrême gravité », et de nature à porter atteinte au moral et à la cohésion des forces de défense et de sécurité. Ils encouragent par la même occasion les terroristes, surtout en ce moment où des attaques visent de plus en plus les forces de défense nigériennes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.