Sécurité

Encore huit personnes tuées dans la commune de Gueskérou par Boko Haram

Encore huit personnes tuées dans la commune de Gueskérou par Boko Haram

(Niamey et les 2 jours) - Une nouvelle attaque du groupe terroriste Boko Haram, dans la nuit du 21 au 22 mars 2019, a causé la mort de huit personnes, tous des civils, dans la commune de Gueskérou, région de Diffa, soutient un élu local cité par l’AFP.

Ce raid meurtrier, qui a fait également de nombreux blessés, a coïncidé avec l’arrivée du nouveau gouverneur de la région de Diffa, Mohamed Mouddour. Ce dernier avait été nommé le 8 mars dernier en Conseil des ministres, en remplacement de Mahamadou Bakabé.

Il y a environ deux semaines, ce même groupe terroriste avait fait une incursion non loin de Gueskérou, tuant sept soldats nigériens. Mais la riposte des forces régulières à la suite de cette attaque s’était soldée par la mort de 38 terroristes.

Avec cette récente attaque, l’on constate une recrudescence des expéditions de Boko Haram visant à semer la terreur chez  les populations dans cette région du pays, frontalière avec le Nigeria. Et comme l’affirment certains observateurs avertis des groupuscules terroristes, avec la décrue du fleuve de la Komadougou-Yobe, qui sert de frontière avec le Nigeria et permet à certains endroits un passage, ces attaques pourraient encore se multiplier dans les prochains mois.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.