Sécurité

Un audit a permis de déceler des dysfonctionnements dans le Service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée

Un audit a permis de déceler des dysfonctionnements dans le Service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée

(Niamey et les 2 jours) - Dans le but d’évaluer les performances du Service central de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée (SCLCT/ CTO), un audit a été réalisé par la Direction générale de la police nationale. Ce qui a permis de déceler des dysfonctionnements notamment liés « à l’organisation interne de ce service et qui ne sont pas de nature à garantir une réponse efficace aux défis sécuritaires de l’heure », soutient le gouvernement nigérien dans un communiqué.

Face à ces lacunes, il a été décidé de procéder à une réorganisation dudit service afin qu’il puisse répondre aux défis sécuritaires. 

« Cette réorganisation vise non seulement à définir les missions assignées à ce service, mais aussi à prendre en compte la création de nouvelles unités déconcentrées dans le cadre du G5 Sahel d’une part et les Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) d’autre part.», poursuit le gouvernement.

Une restructuration qui permettra de rendre le SCLCT/ CTO plus efficace dans un contexte marqué par des attaques terroristes récurrentes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.