Sécurité

28 000 migrants nigériens expulsés de l’Algérie, en 4 ans

28 000 migrants nigériens expulsés de l’Algérie, en 4 ans

(Niamey et les 2 jours) - Environ 28 000 Nigériens, pour la plupart des migrants irréguliers, ont été expulsés d’Algérie depuis 2014, selon les chiffres avancés par l’agence onusienne en charge des affaires humanitaires (OCHA). Une situation qui préoccupe les autorités de Niamey qui demandent à Alger d’épargner les migrants économiques et ceux partis pour travailler.

Le Niger n’est pas en réalité le seul pays concerné par ces mesures d’expulsion. Amnesty International avait communiqué sur le sujet et avait dénoncé des « arrestations arbitraires » et des expulsions massives « illégales » des personnes originaires de l’Ouest du continent.

En effet, beaucoup de Nigériens franchissent la frontière voisine (Algérie), dans la plupart des cas, à la recherche de meilleures conditions de vie. Malheureusement, beaucoup d’entre eux « vivent de la mendicité », selon le Premier ministre Brigi Rafini.

Niamey avait elle-même mené une opération de rapatriement de 3000 Nigériens, dont 76% d’enfants vivant dans la précarité, en coordination avec Alger. Mais, elle est préoccupée par l’expulsion de plus en plus massive de migrants, dont certains ne vivent pas en situation de vulnérabilité.

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.