Sécurité

Le Niger veut établir un avant-poste militaire près de la frontière avec le Nigéria

Le Niger veut établir un avant-poste militaire près de la frontière avec le Nigéria

(Niamey et les 2 jours) - Détenir un avant-poste militaire dans la région de Diffa (Sud-Est) pour contrer les attaques venant de la frontière nigériane par Boko Haram. C’est l’ambition des autorités nigériennes pour pacifier la région meurtrie depuis 2015.

Pour y arriver, Niamey a le soutien de Washington. Après la mort de 4 bérets verts américains dans une embuscade à Tillabéry (Sud-Ouest), frontalière au Mali, le Pentagone annonce qu’une équipe mixte composée des militaires Nigériens et Américains ont éliminé 11 djihadistes dont deux porteurs de ceintures explosives lors d’une mission conjointe en décembre dernier. Aucune victime ni du côté Nigérien ni de celui Américain, n’est recensée. 

Dimanche dernier, le Président Mahamadou Issoufou a reçu en audience l’ambassadeur Alexander M. Laskaris, Commandant-adjoint pour l’engagement civilo-militaire du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM).

Les deux officiels ont parlé de la situation sécuritaire au Sahel et dans le bassin du lac Tchad, informe le site officiel de la Présidence. 

Pour information, les Etats-Unis sont militairement présents au Niger. Ils détiennent une base au nord du pays (Agadez). Mais leur présence sur le terrain a été connue après la mort de 4 de leurs soldats durant une attaque djihadiste en octobre dernier. 

Quelques semaines après ce revers, ils ont reçu auprès de Niamey, le feu vert pour armer leurs drônes militaires.

Guevanis DOH

 

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.