Sécurité

Insécurité : Au moins 350 écoles fermées dans la région de Tillabéri

Insécurité : Au moins 350 écoles fermées dans la région de Tillabéri

(Niamey et les 2 jours) - L’insécurité grandissante dans la région de Tillabéri a entrainé la fermeture d’au moins 350 écoles ces derniers mois dans cette localité proche de la frontière avec le Mali. L’information a été donnée à la suite de la visite effectuée dans cette région, par le ministre de l'Education Daouda Mamadou Marthé.

Face à cette situation préoccupante, le gouvernement selon le ministre Daouda Mamadou Marthé est à pied d’œuvre pour la réouverture des écoles.

Tout de même, pour résoudre ce problème qui et préjudiciable à l’avenir des enfants, le membre du gouvernement a proposé le regroupement des écoles dans les centres sécurisés, et même l'éventualité de la réouverture de certaines écoles où l'insécurité n'est pas trop marquée.

Il propose aussi l'intensification des patrouilles pour empêcher la circulation des motos, la création de comités de gestion de crise et la mise en place d'un fonds d'intervention rapide.

Il faut dire que ces derniers mois, la région de Tillabéri a particulièrement été la victime des attaques terroristes perpétrées par le groupe Etat islamique notamment. Des attaques qui ont fait plus de 170 morts dans les rangs des forces de défenses nigériennes.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.