Sécurité

Insécurité : Près de 7000 personnes ont fui Chinégodar pour se réfugier au Mali

Insécurité : Près de 7000 personnes ont fui Chinégodar pour se réfugier au Mali

(Niamey et les 2 jours) - Après l’attaque qui a fait 89 morts dans les rangs des forces de défense nigériennes à Chinégodar dans la région de Tillabéri, plus de 7000 personnes ont fui la zone, rapporte le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué. Ces populations se sont réfugiées au Mali et dans des localités voisines de Chinégodar, apprend-on.

« Au Niger, environ 5000 personnes ont fui vers les villes de Banibangou et Oualam, où 7326 Maliens sont déjà refugiés. Au Mali, près d'un millier de réfugiés nigériens, y compris des enfants non accompagnés, ont traversé la frontière et se trouvent désormais dans la ville d'Andéraboukane dans la région de Ménaka qui accueille déjà 1024 réfugiés nigériens depuis 2018 », explique le HCR.

Selon le HCR, ces populations civiles craignaient pour leur vie, « après un ultimatum de la part des groupes armés ». « Elles sont les cibles d'attaques, d'enlèvements ou d'assassinats, tandis que leurs biens sont appropriés par ces groupes. Dans leur fuite, réfugiés et déplacés n'ont pu prendre que ce qu'ils portaient sur eux, laissant derrière eux leurs maisons et leurs biens. », explique le HCR.

Parmi ces personnes, l’on dénombre un millier de réfugiés qui étaient installés dans cette zone située à quelques kilomètres de la frontière malienne.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.