Sécurité

Le Niger condamne l’agression de deux journalistes danois par un de ses ressortissants au Gabon

Le Niger condamne l’agression de deux journalistes danois par un de ses ressortissants au Gabon

(Niamey et les 2 jours) - Dans un tweet posté dimanche sur son compte officiel, le ministre nigérien des Affaires étrangères Ibrahim Yacouba (photo) annonce que « le Niger condamne fermement et sans réserve l'agression lâche et ignoble perpétrée hier contre deux ressortissants du Danemark à Libreville au Gabon», tout en ajoutant que cet acte «ne correspond ni à notre image, ni à nos valeurs sociales et religieuses au Niger».

Toujours sur son compte officiel, Ibrahim Yacouba informe avoir appelé ses homologues gabonais et danois pour leur faire part de sa condamnation de l’acte et de sa solidarité (au nom du Niger) à l’endroit des victimes pour un prompt rétablissement.

L’incident remonte à samedi dernier. Un ressortissant Nigérien de 53 ans vivant régulièrement au Gabon depuis 19 ans, a poignardé au village artisanal à Libreville, deux journalistes danois en plein reportage au cri d’« Allah Akbar ». Mis aux arrêts avec une dizaine d’autres personnes accusées de « non assistance à personne en danger », le Nigérien dit avoir agi « en représailles aux attaques des Etats-Unis contre les musulmans et à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël », a rapporté le ministre gabonais de la défense, Etienne Makaga sur la chaîne publique gabonaise.

Pour l’heure, l’on ne sait pas s’il s’agit d’un acte isolé ou concerté. Le village artisanal à Libreville est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.