Sécurité

Le Niger veut investir dans les forces de sécurité et de défense pour endiguer le terrorisme

Le Niger veut investir dans les forces de sécurité et de défense pour endiguer le terrorisme

(Niamey et les 2 jours) - La menace terroriste en provenance de la frontière du Mali est une source de préoccupation pour le président nigérien Mahamadou Issoufou. Selon le dirigeant «la situation au Mali continue d'être une source de graves préoccupations pour nous. Au mois d'Octobre dernier, trois attaques ont été perpétrées contre le Niger à partir du territoire malien».

Face à cette situation, l’exécutif n’entend pas rester les bras croisés et le président du Niger estime que «la réévaluation en cours de l'opération Zarmaganda et la mise en œuvre récente de l'opération Chara permettront sûrement de mieux sécuriser notre frontière avec le Mali.»

Le dirigeant a également profité pour indiquer que son gouvernement renforcera son investissement dans les forces de défense et de sécurité. Et de tacler l’immigration clandestine qui constitue également un vecteur de terrorisme dans la région. En effet déclare-t-il : « Les véhicules qui partent d’Agadez transportant des migrants clandestins et qui les déposent dans le Sud libyen, reviennent toujours chargés d’armes, ces armes qui servent à entretenir tous les conflits. »

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.