Sécurité

L’état d’urgence prorogé une nouvelle fois à l’Est et à l’Ouest du Niger

L’état d’urgence prorogé une nouvelle fois à l’Est et à l’Ouest du Niger

(Niamey et les 2 jours) - Pour la deuxième fois et à compter du 18 juin 2017, l’état d’urgence est prorogé de trois mois dans les régions de Tillabéry et Tahoua, toutes proches de la frontière avec le Mali.

Les départements d’Ouallam, d’Ayorou, d’Abala, Bankilaré et Banibangou pour Tillabéry et les départements de Tassara et Tillia pour Tahoua sont concernés par ces mesures restrictives prises en Conseil des ministres, vendredi dernier.

L’Exécutif justifie cette prorogation par la situation sécuritaire fragile dans ces régions ayant régulièrement subi ces derniers mois des attaques terorristes des groupes venant du Mali, malgré l’état d’urgence.

Même si au Sud-Est du pays, la menace de Boko Haram (frontière avec le Nigéria) est presque éradiquée selon les autorités, l’état d’urgence (en vigueur depuis février 2015) a été prorogé également dans la région de Diffa pour une durée de trois mois.

Rappelons que ces trois derniers mois, le Niger a subi beaucoup d’attaques venant du Mali. Une fragilité sécuritaire qui a obligé l’Etat à adopter d’autres mesures plus restrictives (malgré l’état d’urgence), comme l’interdiction de circulation de voitures et de motos, dans certains départements à l’ouest.

Please publish modules in offcanvas position.