Sécurité

Une attaque armée en périphérie de la capitale Niamey coûte la vie à deux policiers et blesse un troisième

Une attaque armée en périphérie de la capitale Niamey coûte la vie à deux policiers et blesse un troisième

(Niamey et les 2 jours) - Une attaque armée probablement terroriste a coûté la vie à deux policiers et blessé un troisième dans la nuit du 18 juin peu avant minuit en périphérie de la capitale Niamey, dans un poste de police situé sur la route de Ouallam. Près de 24 heures plus tard, aucune revendication n'a été faite et les assaillants courent toujours. 

Ironie du sort, un peu plus tôt dans la matinée de ce même mardi 18 juin, les forces de défense et de sécurité du pays appuyées par l'expertise de la mission européenne EUCAP Sahel Niger s'étaient exercées à la simulation d'une attaque terroriste d'envergure dans la capitale Niamey dans le cadre des préparatifs liés à la sécurisation du sommet de l'UA.  

Même si les assaillants ont pris l'habitude d'opérer loin de leur base dans l'arrière-pays, près des postes frontières, il faut noter que c'est la première fois que la ville de Niamey est prise pour cible par des attaques d'hommes armés.

L’on se souvient tout de même que dans la nuit du 2 juin, un groupe de cinq personnes dont deux terroristes avérés avaient été arrêtés au quartier aéroport à Niamey. Ceux-ci avaient pour intention de perpétrer des attentats dans la ville de Niamey ou ses environs, selon les autorités du pays.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.