Sécurité

6 000 migrants interceptés dans le désert et 37 présumés trafiquants condamnés en 2017 au Niger

6 000 migrants interceptés dans le désert et 37 présumés trafiquants condamnés en 2017 au Niger

(Niamey et les 2 jours) - En marge de la réunion internationale sur la lutte contre la migration irrégulière dans les pays de transit et d’arrivée, à Niamey vendredi dernier, le Niger (pays de transit) a présenté les efforts qu’il a menés pour freiner le flux.

Près de 6 000 migrants irréguliers ont été intercepté dans le désert en 2017. L’Etat a condamné 37 personnes sur les 268 présumés trafiquants et au moins 130 véhicules ont été saisis l’année passée, selon les informations fournies par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum. 

Le ministre a également laissé entendre que sur les 22 000 migrants (subsahariens) recensés à Agadez, 15 000 sont rentrés volontairement et des propositions de réintégration leur sont offertes.

La réunion a permis aux pays présents de renforcer leur collaboration en matière de coopération judiciaire dans le domaine et améliorer les capacités techniques des forces de sécurité. Ils ont également décidé de renforcer les contrôles aux frontières, protéger les migrants en situation irrégulière, et s'attaquer aux réseaux de passeurs.

Enfin, les participants se sont convenus d’investir dans l’éducation, l’agriculture, etc. pour maintenir les jeunes dans leurs pays et contribuer ainsi à leur développement.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.