Sécurité

La CNDH condamne la décision prise par la France suite à l’attaque de Kouré

La CNDH condamne la décision prise par la France suite à l’attaque de Kouré

(Niamey et les 2 jours) - Dans une déclaration rendue publique ce 16 août 2020, la commission nationale des droits de l'homme du Niger a déploré la décision prise la France de placer le pays parmi les plus dangereux de la planète suites aux attentats de Kouré qui ont coûté la vie à huit personnes dont 6 humanitaires Français.

La CNDH a dans la même déclaration, apporté son soutien aux Forces de Défense et de Sécurité engagées dans la lutte contre le terrorisme au Niger et dans l’espace Sahélo-Saharien. L’organe de protection des droits de l’homme a ensuite affirmé qu’elle avait espoir que les auteurs et complices de cet acte odieux seraient rapidement retrouvés et jugés conformément à la loi en vigueur.

La CNDH a également lancé un appel aux populations se trouvant dans les régions affectées à une plus grande collaboration avec l’armée nigérienne pour faire barrage aux objectifs des groupes terroristes.

Outre la CNDH, de nombreux acteurs de la vie publique au Niger ont exprimé leur désaccord avec cette décision prise par la France qui risque selon nombre d’entre eux, d’isoler le Niger de la scène internationale, d’accroître la pauvreté et donc de profiter aux terroristes.

Lire aussi:

La France déconseille formellement le Niger à ses ressortissants

Sécurité des Français au Sahel : le président Macron énonce de nouvelles mesures

Please publish modules in offcanvas position.