Sécurité

L’Onu encourage le G5 Sahel à déployer sa force, suite à l’attaque terroriste de Ouagadougou

L’Onu encourage le G5 Sahel à déployer sa force, suite à l’attaque terroriste de Ouagadougou

(Niamey et les 2 jours) - Mardi 15 août 2017, l’Onu a publié un communiqué dans lequel elle exhorte les pays du G5 Sahel à déployer leur force conjointe dans les zones frontalières.

Cette sortie intervient deux jours après l’attaque du restaurant Aziz Istanbul de Ouagadougou au Burkina Faso ayant causé la mort de 18 personnes.

Au lancement de la force conjointe, en marge du sommet extraordinaire le 02 juillet dernier, les pays du G5 Sahel ont projeté le déploiement de cette force à la fin de ce mois d’août.

Mais, les pays sahéliens sont confrontés à un problème d’insuffisance du financement promis. Le budget prévisionnel est de 327 milliards de Fcfa par an. Contre les promesses de 32 milliards de Fcfa (50 millions d’euros) chacun de l’Union européenne, de la France et des pays du G5 Sahel eux-mêmes.

Le 21 juin dernier, l’Onu avait voté un texte dans lequel il saluait le déploiement de la force G5 Sahel.

Please publish modules in offcanvas position.