Sécurité

L’Etat doit 16 milliards de FCFA à l’un des principaux fournisseurs du ministère de la Défense selon l’avocat de « Petit Boubé »

L’Etat doit 16 milliards de FCFA à l’un des principaux fournisseurs du ministère de la Défense selon l’avocat de « Petit Boubé »

(Niamey et les 2 jours) - Au cours de la conférence de presse du 15 juin 2020, les avocats des principaux fournisseurs d’armes et d’équipements du ministère de la Défense ont révélé que l’Etat doit beaucoup d’argent à leurs clients. Car, «la quasi-totalité des contrats dont ils ont été déclarés adjudicataires, a été exécutée, mais, demeure à ce jour impayée ».

D’après Me Marc Le Bihan, conseil de Aboubacar Hima dit « Petit Boubé », dans le cas précis de son client, « l’État reconnait lui devoir aujourd’hui 16 milliards de FCFA ».

Et Me Moumouni Maman Hachirou avocat des Etablissements IBS de Ibrahim Salaou alias Idi Master, de préciser qu’« aucun d’entre eux n’a reçu 30 % de la vente au démarrage qui est prévue pourtant par le contrat. Et c’est ça qu’il faut dire au peuple, que l’Etat doit de l’argent aujourd’hui à nos clients ».

Les avocats des principaux fournisseurs estiment que leurs clients n’ont rien à se reprocher du point de vue de la loi, dans l’affaire d’audit au ministère de la Défense actuellement en cours à la Police judiciaire. Ils « restent sereins » tout en plaçant « toute leur confiance dans les juridictions qui seraient amenées à se prononcer sur cette affaire ».

Les populations nigériennes ont hâte que les coupables soient punis.

Lire aussi:

Le Niger a dépensé 28 milliards de FCFA en termes d’équipements pour la migration vers la TNT

Please publish modules in offcanvas position.