Sécurité

Le groupe Etat islamique revendique l'embuscade tendue à l'armée nigérienne et qui a coûté la vie à une vingtaine de soldats

Le groupe Etat islamique revendique l'embuscade tendue à l'armée nigérienne et qui a coûté la vie à une vingtaine de soldats

(Niamey et les 2 jours) - L’embuscade dont a été victime l’armée nigérienne près de Tongo Tongo, dans la région de Tillabéri, non loin de la frontière malienne, a été revendiquée ce 16 mai par le groupe Etat islamique dans le grand Sahara. Dans un communiqué rendu public par son organe de propagande, Amaq news agency, il affirme avoir tendu une embuscade aux forces de défense nigériennes.

Cette attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts au sein des forces de défense, ainsi que des blessés, selon des sources sécuritaires. 

Trois journées de deuil national ont été décrétées en hommage à ces soldats.

Rappelons que, ces dernières semaines, la région de Tillabéri a été la cible de plusieurs attaques armées. Notamment, celle du 13 mai, perpétrée contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé, qui a coûté la vie à un garde national, ainsi que le meurtre d’un chef de groupement à Inatès, quelques semaines plus tôt.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.