Sécurité

La France va déployer 220 militaires supplémentaires au Sahel pour renforcer la Force Barkhane

La France va déployer 220 militaires supplémentaires au Sahel pour renforcer la Force Barkhane

(Niamey et les 2 jours) - Contrairement à ce qu’espéraient les anti-forces étrangères dans le sahel, il n’y aura finalement pas de retrait des troupes françaises dans cette région. Bien au contraire. La France va renforcer sa présence. Et elle compte pour cela déployer 220 militaires supplémentaires pour appuyer les 4500 soldats de la force Barkhane déjà présents dans la région. C’est l’une des résolutions du sommet de Pau en France qui a réuni le président Emmanuel Macron et ceux des pays du G5 Sahel (Niger, Tchad, Mauritanie, Burkina Faso, Mali).

Pour le président Macron, quitter le Sahel n’est pas pour l'instant au programme étant donné que la France y est pour une cause juste. «Nous sommes en guerre contre des groupes armés terroristes que nous combattons ailleurs au Moyen orient, parce que nous savons que ce sont des menaces qui ne restent jamais locales » a-t-il justifié, avant de préciser que l’armée française partira seulement lorsque les Etats concernés en exprimeront le désir.

Au cours de cette rencontre de Pau, les chefs d’Etat ont aussi marqué leur ferme volonté de combattre ensemble tous les groupes armés terroristes actifs dans la zone, en concentrant immédiatement leurs efforts militaires dans la région des trois frontières sous le commandement conjoint de la force Barkhane et de la force conjointe du G5 Sahel, en ciblant en priorité l’Eta islamique.

Lire aussi: 

G5 Sahel : « à chaque fois qu’un Etat demandera à l’armée française de ne plus être là, nous le quitterons », Emmanuel Macron

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.