Sécurité

A Niamey, les chefs d’Etat du G5 Sahel conviennent de renforcer davantage leurs alliances pour vaincre le terrorisme

A Niamey, les chefs d’Etat du G5 Sahel conviennent de renforcer davantage leurs alliances pour vaincre le terrorisme

(Niamey et les 2 jours) - Réunis à Niamey ce dimanche 15 décembre 2019, les chefs d’Etat du G5 Sahel, Rock Marc Christian Kaboré du Burkina-Faso, Idriss Deby Itno du Tchad, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed El-Ghazouani de la Mauritanie et leur hôte, Issoufou Mahamadou du Niger, ont plaidé pour le renforcement de leurs alliances ainsi que la mise sur pied d’une coalition internationale pour la lutte contre le terrorisme dans leur sous-région.

Les cinq dirigeants ont également affiché leur détermination d'en finir avec le terrorisme dans le Sahel en améliorant la coordination de leurs actions sur le plan politique et stratégique et instruire les forces de défense et de sécurité pour une coordination efficace au niveau opératif et tactique.

Aussi, ils ont décidé d'en appeler à la solidarité régionale, africaine et internationale sur le plan militaire comme sur le plan économique. Et interpeller une fois de plus la communauté internationale pour l’intégration de la force conjointe du G5 Sahel sous le chapitre VII de la charte des Nations Unies afin de lui assurer un financement pérenne.

Ce sommet extraordinaire de Niamey était prévu au départ à Ouagadougou au Burkina-Faso. Mais les dirigeants du G5 Sahel ont finalement opté pour Niamey, en solidarité au Niger suite à l’attaque meurtrière qui a fait 71 morts dans les rangs des forces armées du pays à Inatès, non loin de la frontière malienne.

Please publish modules in offcanvas position.