Sécurité

Une soixantaine de djihadistes tués ou capturés en un mois, durant une offensive au Sahel

Une soixantaine de djihadistes tués ou capturés en un mois, durant une offensive au Sahel

(Niamey et les 2 jours) - L’armée française annonce avoir éliminé ou capturé, avec l’aide des forces nigériennes et maliennes, une soixantaine de djihadistes dans le no man’s land existant entre les frontières du Niger, du Mali et du Burkina Faso. 

Durant un point de presse, le colonel Patrik Steiger informe que « depuis le 15 février, une soixantaine de terroristes ont été mis hors de combat, des matériels saisis ou détruits: des pick-up, des motos, des équipements individuels ou collectifs, du matériel nécessaire à la confection d'engins explosifs improvisés ».

Durant ces offensives, l’état-major français dit avoir enregistré le décès de deux de ses soldatset un autre blessé, le 21 février, dans l’explosion d’une mine artisanale dans le nord-est du Mali.

La lutte contre les groupes djihadistes se poursuit pour contenir les menaces de plus en plus pressantes dans la zone, ces derniers mois. La force militaire G5 Sahel déploiera son effectif dans la zone, d’ici le mois de juin, selon les sources officielles.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.