Sécurité

25 migrants subsahariens évacués de la Libye vers le Niger par l’Onu

25 migrants subsahariens évacués de la Libye vers le Niger par l’Onu

(Niamey et les 2 jours) - 15 femmes, 6 hommes et 4 enfants originaires du Soudan, de l’Erythrée et d’Ethiopie coincés en Libye (et dans une situation très vulnérable) pour raison migratoire, ont été évacués au Niger. Ceci, en attendant l’examen de leurs demandes de réintégration.

C’est la première opération du genre du Haut commissariat de l’Onu pour les réfugiés (HCR), qui informe que ces migrants seront logés et pris en charge. « Nous espérons que nous serons en mesure de mener d’autres évacuations à l’avenir.», en fonction de l’engagement pour la réinstallation de ces migrants, ajoute Vincent Cochetel du HCR pour la situation en Méditerranée centrale.

Parmi les pays maghrébins proches de l’Occident, la Libye est privilégié par les migrants pour rejoindre l’Europe en raison du déficit sécuritaire dans le pays depuis 2011. Une fois arrivé en Libye, c’est la croix et la bannière pour ces migrants malmenés par les passeurs et autres groupes de malfaiteurs.

Le Niger, pays de relief entre l’Afrique subsaharienne et le Maghreb a annoncé tout récemment avoir réduit le flux migratoire au Nord de son pays de 80%.

Please publish modules in offcanvas position.