Sécurité

Un agent des forces de l’ordre nigérien tué dans l’attaque terroriste contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé, selon le ministre de l’Intérieur

Un agent des forces de l’ordre nigérien tué dans l’attaque terroriste contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé, selon le ministre de l’Intérieur

(Niamey et les 2 jours) - Le bilan provisoire de l’attaque perpétrée le 13 mai par des éléments d'un groupe terroriste contre la prison de haute sécurité de Koutoukalé à Tillabéri, à 50 km au Nord de Niamey, fait état d'un mort au sein des forces de défense nigériennes, selon le ministre de l'Intérieur, Mohamed Bazoum, dans un communiqué officiel.

Il était environ 16h 30 ce jour-là quand des assaillants lourdement armés à bord de trois véhicules ont tenté de prendre d'assaut le centre pénitentiaire. Mais la riposte soudaine des forces de défense a permis de les repousser et de récupérer chez ces derniers, un véhicule de Médecins sans frontières (MSF) qui avait été volé le 2 mai dernier dans le département de Banibangou dans la région de Tillabéri par une bande armée. Une roquette et plusieurs munitions abandonnées sur place ont été également saisies par les forces gouvernementales.

A la suite de cette attaque, « des moyens conséquents ont immédiatement été mobilisés par les forces de défense et de sécurité pour engager des poursuites en vue de neutraliser ces terroristes», a indiqué le ministre de l’Intérieur. 

Pourtant considérée comme la plus sécurisée du pays, c'est la 2e fois que cette prison est la cible de groupes armés en l'espace de trois ans. La première tentative de 2016 s'était également soldée par un échec.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.