Sécurité

Niger : pour le ministre de la Défense, l’armée n’est pas responsable des massacres d’Inates

Niger : pour le ministre de la Défense, l’armée n’est pas responsable des massacres d’Inates

(Niamey et les 2 jours) - Au mois de mars et d’avril dernier, des massacres perpétrés dans le secteur d’Inates ont entraîné la mort d’au moins 71 personnes. Les résultats des investigations menées par la Commission nationale des droits de l’homme Nigérienne désignent comme coupable les forces armées nigériennes. Mais le ministre de la Défense, Issoufou Kamtabé, ne croit pas à ses conclusions et estime qu’il appartient à la justice d’établir la vérité des faits.

« L’armée ne se reconnaît pas à travers ces massacres et nous continuons à apporter notre soutien aux forces de défense et de sécurité dans le combat qu’elles mènent de jour et de nuit contre les terroristes ou contre la criminalité transfrontalière.  J’ai reçu le rapport de la CNDH. J’ai accusé réception et je l’ai envoyé au niveau de la juridiction compétente. La CNDH a dit ce qu’elle a à dire. Nous avons dit ce que nous avons à dire. Attendons que la juridiction tranche ». A-t-il affirmé.

Dans son rapport de 500 pages rendu public le 4 septembre passé, la CNDH a présenté les résultats de son enquête sur les exactions commis dans la zone d’Inates. Des dizaines de corps ont été découverts dans des fosses communes. Ils avaient les mains attachées dans le dos et avaient des impacts de balles.

Lire aussi:

Massacre des civils à Tillabéri par les soldats nigériens: Le ministre de la Défense apporte un démenti



Please publish modules in offcanvas position.