Sécurité

Attaques d’Inatès : le chef de l’Etat rend un dernier hommage aux 71 soldats tués et les élève au grade supérieur à titre posthume

Attaques d’Inatès : le chef de l’Etat rend un dernier hommage aux 71 soldats tués et les élève au grade supérieur à titre posthume

(Niamey et les 2 jours) - Les 71 soldats nigériens tombés à la base militaire d'Inatès, près de la frontière malienne suite à une attaque terroriste le 10 décembre 2019 ont été décorés à titre posthume par le président de la République et chef des armées, Issoufou Mahamadou. C’était au cours de la cérémonie officielle des obsèques qui s’est déroulée ce vendredi 13 décembre à la base aérienne de Niamey.

« Au nom de la République, j'élève chacun d'entre eux au grade supérieur à titre posthume », a déclaré le président de la République au cours de cette cérémonie. «Votre sacrifice est un pas décisif vers notre victoire contre l'ennemi », a ajouté le chef des armées. 

« Vous avez consenti le sacrifice de vos vies pour protéger le Niger de la barbarie de ceux qui, tels des vampires, n'aspirent qu'à s'abreuver de sang, de ceux qui détruisent non seulement des vies mais notre religion elle-même. Jamais, en effet, l'islam n'a connu d'arme de destruction aussi massive et aussi redoutable que le terrorisme. L'islam est en train d'être détruit au nom de l'islam. Le terrorisme a fait déjà des dizaines de milliers de victimes, pour la plupart des musulmans. Les germes de sa défaite sont dans son dogmatisme, dans son excès, dans sa cruauté », a poursuivi le chef de l'Etat. 

Cette attaque d’Inatès, la plus meurtrière depuis 2015, plongé tout le pays dans la consternation. Elle a d’ores et déjà été revendiquée par l’Etat islamique.

Lire aussi:

Trois jours de deuil national décrétés au Niger en hommage aux 71 soldats morts dans l’attaque terroriste d’In-Atès

Please publish modules in offcanvas position.