Sécurité

Un chef traditionnel enlevé puis tué par des hommes armés dans la région de Tillabéri

Un chef traditionnel enlevé puis tué par des hommes armés dans la région de Tillabéri

(Niamey et les 2 jours) - Enlevé par des hommes armés le 11 novembre 2019, Ali Mainassara, le chef du village de Boni dans la région de Tillabéri a été retrouvé mort le 12 novembre, rapporte actu Niger, citant des sources locales.

Les circonstances du meurtre restent encore non déterminées. Cet assassinat rallonge la liste des chefs traditionnels victimes ces dernières années des groupes armées dans cette région frontalière du Mali et du Burkina Faso. Au mois de juillet dernier, c’est Almoubacher Ag Alamjadi, chef de tribu touareg d'Inates, qui avait été assassiné.

Un acharnement contre ces responsables traditionnels accusés par les groupes armés comme étant des agents de l’Etat qui collaborent avec les forces de défenses nigériennes dans le but de les traquer. Pour certains observateurs, par ces assassinats à répétition, les terroristes veulent tout simplement décourager les personnes qui envisagent de les dénoncer auprès de l’Etat.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.