Sécurité

Plus de 4 millions de personnes affectées chaque année par la sécheresse et les inondations au Niger

Plus de 4 millions de personnes affectées chaque année par la sécheresse et les inondations au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Au Niger, au moins 4 millions de personnes sont affectées chaque année par la sécheresse et 150 000 par les inondations, selon Abdoulkader Aghali, Président de la plateforme nationale de réduction des risques de catastrophes. La crise pastorale 2009-2010 quant à elle, a engendré la perte de 4 851 041 têtes de bétails, exposant les 593 000 ménages de la zone concernée à une situation d'insécurité alimentaire.

Les chiffres ont été donnés, ce vendredi, en marge de la commémoration de la journée internationale de prévention des catastrophes. L’occasion pour l’autorité de revenir sur les efforts menés par le gouvernement en ce sens.

Pour M. Aghali, des mesures sont prises pour renforcer les capacités nationales de productions alimentaires, d'approvisionnement et de résilience, face aux crises alimentaires et aux catastrophes. L’objectif du gouvernement étant de réduire considérablement le nombre de personnes touchées par les catastrophes d’ici 2030, il a mis à jour sa Politique nationale de développement économique et social 2017-2021. Un document dans lequel la Stratégie nationale de développement agricole durable communément appelée « Initiative 3N » occupe une place de choix.

Pour le Président de la plateforme de réduction des risques, l’objectif de cette mise à jour est de contribuer à mettre les populations nigériennes à l'abri de la faim et leur garantir les conditions d'une pleine participation à la production nationale.

Le Niger détient un dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires depuis 1989. En 2016, le pays a institué un département ministériel, en charge de l’action humanitaire et de la gestion des catastrophes.

Please publish modules in offcanvas position.